Comme le Parti Conservateur n’a pas présenté une plate-forme électorale sur son site Web, nous nous sommes référés à son Énoncé de politique publié en mai 2018, pour mesurer la présence de l’innovation sociale dans son projet politique. Ce parti, comme le NPD et le Parti Vert, à une conception traditionnelle de l’innovation qui se déploie exclusivement au sein des entreprises en lien avec les changements technologiques. Dans cette optique, le Parti Conservateur mentionne l’importance des liens de collaboration à développer entre les établissements d’enseignement et l’industrie pour soutenir l’innovation.

Point positif, son Énoncé de politique suggère d’associer le gouvernement aux initiatives des OBNL dans les solutions pour contrer les problèmes de logement, d’itinérance, de toxicomanie. On peut y voir une mince ouverture pour les acteurs de l’innovation sociale leur permettant de proposer leurs solutions face aux défis sociaux.

Cet aperçu du programme politique du Parti Conservateur, nous conduit au même constat que pour les autres partis, l’absence de l’innovation sociale comme outil, comme nous le soulignons dans la Déclaration, pour « mettre en œuvre des solutions plus efficaces, plus justes et plus durables que celles existantes, à des problèmes sociaux de plus en plus complexes ».