Nous profitons de la présente campagne électorale pour faire connaître et diffuser auprès de nos membres et leur réseau la position des différents partis politiques sur le rôle de l’innovation sociale dans le progrès de la société canadienne. Pour ce faire, nous avons envoyé ces 3 questions aux différents partis :

  • Quelle fonctions est dévolue à l’innovation sociale et à son soutien dans votre programme politique et votre parti cible-t-il un enjeu social particulier pour promouvoir l’innovation sociale ?

  • Le dernier gouvernement avait annoncé la mise en place d’une stratégie pour encourager l’essor de l’innovation sociale et de la finance sociale. Est-ce que vous comptez, dans l’éventualité de votre élection comme gouvernement, poursuivre la réalisation de cette stratégie ?

  • Déjà, un montant de 755 millions sur 10 ans a été promis pour le développement de la finance sociale, qu’en est-il du volet innovation sociale sur lequel aucune somme n’a encore été communiquée ?

L’attention portée par le dernier gouvernement à l’innovation sociale a suscité beaucoup d’espoir chez nos membres et leurs différents partenaires. Nombreux sont ceux et celles qui réfléchissent à de nouveaux projets. Nous croyons qu’une campagne électorale est un moment avisé pour discuter du rôle et de la place de l’innovation sociale comme outil pour faire face aux défis qui nous confrontent.

Dans le cadre des consultations réalisées en 2017 par le dernier gouvernement sur la mise en place d’une stratégie d’innovation sociale et de finance sociale, le RQIS a été un interlocuteur québécois privilégié. Des membres du RQIS ont d’ailleurs fait partie du groupe directeur qui a mené les consultations.