Locomotion - Solon

Montréal et Laval

2017

LocoMotion c’est la solution locale d’autopartage et de vélopartage entre voisin·e·s. Cette aventure collective roule grâce à un réseau de comités de quartier qui se donnent le défi de se déplacer autrement ! 

De quel besoin naît le projet?

LocoMotion s’inscrit au sein des actions de Solon, portant sur la transition socio-écologique, soit contribuer à la réduction des gaz à effet de serre tout en construisant une société plus solidaire et démocratique. Ancré à Montréal dans les quartiers de la Petite-Patrie et Ahuntsic, et depuis peu le Plateau-Mont-Royal, le projet vise à éveiller les consciences et changer les habitudes de mobilité afin de diminuer l’utilisation de l’auto-solo. LocoMotion se bâtit comme un Commun, adapté et géré pour et par sa communauté. Il favorise la participation citoyenne et la création de liens sociaux.  

Une solution innovante

Ce projet, sans but lucratif, suit un modèle unique au Québec. Par le partage de voitures de pair à pair, associé à une flotte commune de vélos, vélos-cargos et remorques; par la gouvernance partagée, impliquant partenaires et citoyens; mais aussi par la vision axée autour de la démotorisation de Montréal et la création de liens sociaux, LocoMotion est assurément une approche originale et innovante. Le résultat est une trousse à outils en constante évolution, développée pour s’adapter à la réalité de chaque communauté et de ceux qui la composent et contribuant à faire évoluer les habitudes de mobilité des citoyens. 

Au service de qui?

Les citoyens sont les premiers bénéficiaires directs du projet (nouvelles options de mobilité, accompagnement au changement, création de liens sociaux, amélioration de la qualité de vie). Les collectivités (arrondissement, ville) sont également gagnantes puisque le projet contribue à l’amélioration des milieux de vie (réduction du nombre d’autos, hausse des déplacements en transport actif, engagement des citoyens dans leur milieu de vie, augmentation des liens sociaux, …) 

Portée

Le projet est né dans le quartier de la Petite-Patrie en 2017, porté par Solon. Le succès de son implémentation a permis d’ouvrir une nouvelle communauté dans le quartier Ahuntsic en 2020. Plus récemment, au printemps 2022, la communauté du Plateau-Mont-Royal a vu le jour, gérée par un groupe autonome de citoyens.  

Aujourd’hui, une bonne partie du projet consiste à construire la pérennisation du projet et le rendre réplicable pour que d’autres communautés, portées par des organismes ou des citoyens, puissent exister. Plusieurs initiatives ont émergées dans différents quartiers de Montréal cette année pour susciter une mobilisation nécessaire à la bonne implémentation du projet dans ces potentielles futures communautés. De nouvelles approches et activités ont été créées pour s’adapter à la réalité d’autres territoires, et notamment pour être en mesure de mobiliser des milieux défavorisés.  

Finalement, nous recevons régulièrement des sollicitations de communautés hors Montréal souhaitant adopter le projet. D’ailleurs deux communautés pilotes existent à Québec et Sherbrooke. Une stratégie est en cours d’élaboration afin de pouvoir répondre à ces demandes. 

Retombées

Depuis la mise en ligne de la plateforme locomotion.app en juin 2020, le projet a grandement évolué. Un questionnaire à l’automne 2020 a montré qu’après l’accès à un véhicule, la création du lien social et la construction du collectif étaient les retombées les plus importantes. Voici les résultats en date du 30 juin 2022 :

  • plus de 1 300 utilisateurs;
  • 3 comités de quartier;
  • de nombreuses activités de mobilisation, sensibilisation et de rencontres entre voisins;
  • plus de 80 vélos et remorques partagées;
  • plus de 70 autos partagées;
  • plus de 4 000 emprunts;
  • 71 000 km réalisés sans auto-solo. 

Pérennisation

LocoMotion vise à rendre autonome les communautés, que ce soit la gestion de la flotte, l’organisation d’événements ou la communication du projet. Les citoyens sont au cœur des objectifs du projet, mais aussi partie prenante des décisions et des actions. Cette vision permet d’assurer que le projet est porté par sa communauté, tout en s’assurant que les besoins de celle-ci soient répondus. Également, une démarche est en cours, nommée LocoMotion en commun, menée avec l’aide de nos partenaires afin que LocoMotion devienne une entité indépendante de Solon tout en s’assurant de sa pérennisation. 

Témoignages

Fabriquer sa remorque à vélo en gang ! (3 min 23 s)

LocoMotion, partage de véhicules variés entre voisin-e-s – par Solon (1 min 30 s)

Leçons apprises

La leçon principale est qu’il ne suffit pas de proposer des solutions de mobilité en alternative à l’auto-solo, il faut aussi faire de l’accompagnement afin que les gens modifient leurs habitudes en matière de déplacements. Également, une des études menée avec le CÉRSÉ a démontré que les citoyens utilisant des modes de transport actif ont tendance à davantage apprécier leur milieu de vie que ceux se déplaçant en auto. Un argument de plus pour se départir de sa voiture ! 

Partenaires et collaborateurs

Arrondissements, Ville de Montréal (Laboratoire de l’Innovation Urbaine de Montréal), acteurs de la mobilité (Coop Carbone, Agence de Mobilité Durable, Cyclistes solidaires), de la transition socio-écologique (Conseil Régional de l’Environnement de Montréal, Territoires Innovants en Économie Sociale et Solidaire), ou encore de la recherche (CÉRSÉ, Chaire mobilité de Polytechnique). Desjardins (assurances) Groupes de citoyens de quartiers comme les Associations de Mobilité Active 

Nos membres travaillent sans cesse

Découvrez des cas d'innovation sociale

En savoir plus