Communautés nourricières - Vivre en Ville

Province

Le projet des Communautés nourricières est porté par l’organisme Vivre en Ville.

2015

Le mouvement des Communautés nourricières au Québec inspire et outille les municipalités du Québec à utiliser les leviers dont elles disposent pour contribuer au renforcement de leur système alimentaire de proximité, en collaboration avec les actrices et acteurs de leur territoire.

De quel besoin naît le projet ?

L’approche des communautés nourricières permet d’élargir le spectre des actrices et acteurs impliqués dans les orientations et les décisions qui les concernent en matière d’alimentation, à commencer par les citoyennes et citoyens. Ainsi, des personnes qui subissent les défaillances du système dominant, par exemple celles qui résident dans un désert alimentaire, qui vivent l’insécurité alimentaire ou encore des petits producteurs agricoles qui peuvent y trouver un espace pour faire entendre leur voix et se connecter avec leur communauté.

Une solution innovante

La solution novatrice consiste à agir de manière systémique et intersectorielle afin de s’attaquer à une
problématique complexe qui ne peut être résolue par un seul acteur. Un gain majeur d’une telle approche est de mettre une logique d’équité, de santé et de durabilité au devant d’une logique purement productiviste. Il s’agit d’un changement de norme sociale important qui occupe désormais une place importante dans la pratique d’un nombre grandissant d’acteurs institutionnels, municipaux, communautaires et citoyens, pavant la voie à une réelle transformation des manières de concevoir les milieux en réponse aux besoins et aux droits fondamentaux de la population.

Au service de qui ?

Les collectivités (communautés, municipalités, régions) sont invitées à agir sur les cinq ingrédients clefs d’une communauté nourricière et invite les milieux à se doter d’un lieu de gouvernance inclusif. En 2023, deux ministères ont intégré cette approche dans leurs programmes de soutien et leurs politiques (MAPAQ et MSSS), assurant une pérennité du processus d’innovation.

Portée

Deux ministères ont déjà intégré cette approche dans leurs programmes de soutien et leurs politiques (MAPAQ et MSSS). Depuis 2023, un total de 27 plans de développement de communautés nourricières (PDCN) ont été réalisés ou sont en voie de l’être. Le mouvement a contribué à la vaste mobilisation en faveur de systèmes alimentaires territoriaux (Forum SAT). Finalement, la création de la communauté de pratique Communautés nourricières en 2023 rassemble 17 municipalités québécoises qui échangeront sur la planification et l’évaluation des retombées des systèmes alimentaires de proximité.

Stratégies de diffusion et d’appropriation

  • 1 ouvrage de référence sur les villes nourricières;
  • Une centaine de conférences et formations dans l’ensemble des régions du Québec;
  • 3 capsules vidéos de sensibilisation sur les démarches nourricières;
  • 1 trousse d’accompagnement pour la réalisation de portrait-diagnostics de l’accès à une saine alimentation;
  • 1 premier forum des communautés nourricières ayant réuni 350 personnes;
  • 4 articles traitant des communautés nourricières sur la plateforme 100 degrés;
  • Et plus encore!

Partenaires et collaborateurs

À travers la Politique gouvernementale de prévention en santé du Gouvernement du Québec, le Ministère de la Santé et des Services Sociaux a financé le projet des Communautés nourricières, avec le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation effectuant le suivi.

Découvrez des cas d'innovation sociale

Revenir à la page des cas d'innovation