En savoir plus

Carine a cumulé 27 ans d’expérience en enseignement de l’économie et en gestion de projet. Depuis 2010, elle coordonne le Centre collégial d’expertise en innovation sociale (CERESO) du Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption. Cette fonction l’a amenée à réaliser et à superviser des projets avec des partenaires issus de différents milieux. Soucieuse d’établir et de maintenir des relations solides avec la communauté, Carine participe au développement des organismes suivants en tant qu’administratrice : la Corporation Hector-Charland, le Territoires innovants en économie sociale et solidaire (TIESS), la Société d’aide au développement des collectivités Achigan-Montcalm (SADC) et le Réseau d’investissement social du Québec (RISQ).

En savoir moins

Conseiller en gestion et partage des connaissances

En savoir plus

En savoir plus

En savoir moins

Luc Dancause est co-fondateur de Sapiens conseils, un collectif spécialisé notamment dans la mobilisation des connaissances. Il détient un doctorat en études urbaines (UQAM) ainsi qu’une maîtrise en sociologie (McGill). Il compte près de 20 ans d’expérience professionnelle partagée entre la consultation, l’enseignement et la recherche.

En matière de service-conseil, il accompagne des organisations (établissements universitaires, centres de recherche, municipalités, OBNL, etc.) de tout secteur (éducation, développement durable, santé, etc.) afin qu’elles puissent relever les défis auxquels elles font face en matière de circulation et de partage de connaissances.

Luc enseigne aussi l’innovation sociale (Université de Montréal) et la gestion des connaissances (Universidad Pontifica Bolivariana – Medellín, Colombie). Ces dernières années, il a été régulièrement sollicité en Amérique latine (Colombie, Chili, Mexique et Panama) et en Europe (Suisse) pour offrir des conférences et des ateliers de formation.

Il est activement impliqué au sein du RQIS depuis 2009.

En savoir moins

Directeur général adjoint du Chantier de l’économie sociale

En savoir plus

Détenteur d’un baccalauréat en philosophie et d’une maîtrise en sociologie, Martin Frappier participe, de 2002 à 2005, à diverses recherches portant sur la formation de la main-d’œuvre. En 2006, il devient directeur de la Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’œuvre (COCDMO), une organisation regroupant divers réseaux nationaux d’employabilité, de formation et d’éducation des adultes. De 2006 à 2010, il siège sur plusieurs comités traitant des questions de main-d’œuvre. 

Au printemps 2010, il joint l’équipe du Chantier de l’économie sociale en tant que responsable de dossiers stratégiques, notamment ceux de l’aide à domicile et des projets liés à l’immigration. A partir de 2012, il assumera également la responsabilité des liens avec les Pôles régionaux d’économie sociale. Graduellement, il prendra en charge des dossiers liés aux communications devenant, en 2014, directeur des communications et de la recherche. Depuis 2019, il occupe le poste de directeur général adjoint.

En savoir moins

Cofondatrice et co-coordonnatrice du Laboratoire en innovation ouverte- CCTT en pratiques sociales novatrices

En savoir plus

Récréologue, maître en Loisir, Culture et Tourisme, enseignante-chercheure, cofondatrice et co-coordonnatrice du Laboratoire en innovation ouverte, un CCTT en pratiques sociales novatrices et un Centre d’Accès à la technologie (CAT) reconnu par le CRSNG en plus d’être la coordonnatrice du Fabbulle, un laboratoire de fabrication numérique à Rivière-du-Loup.

Elle cumule un grand nombre d’habiletés au sein de son organisation à titre de designer de processus d’innovation, animatrice d’événement de cocréation, facilitatrice de démarche ainsi que mobilisatrice de communauté. 

Ses pairs lui ont octroyé le titre de contamineuse en chef des approches d’innovation ouverte et collaborative. Elle croit et investit de son temps dans son milieu et sa communauté en tant que Présidente de l’Espace collaboratif ouvert,  que secrétaire du Fabbulleux Mix dont elle est instigatrice et cofondatrice, ainsi que pour d’autres projets à venir qui s’inscrivent dans la transition.

En savoir moins

Administrateur de Finautonome

En savoir plus

Gestionnaire et animateur d’expérience, Stéphane Dubé excelle dans le design de processus de consultation et de prise de décision impliquant de multiples parties prenantes. Ces designs se basent sur une analyse poussée des écosystèmes politique, économique et social afin que les actions et les décisions aient un impact durable. Il influence également le design de démarche par l’apport des outils virtuels d’information et de consultation (civic-tech) et l’apport du milieu de la recherche. Il excelle également dans l’animation de groupes de travail dans des contextes complexes et potentiellement conflictuels en visant l’intérêt commun des participants. Stéphane est actuellement directeur à l’INM et il est, entre autres, responsable du lien avec le milieu académique et de la recherche. Il a aussi évolué dans les milieux philanthropiques, du développement international, du système d’encadrement professionnel québécois.

En savoir moins

Directrice Alliance des milieux adaptés de scolarisation du Québec

En savoir plus

Suite à des études de 1er cycle en administration & finances, et de 2e cycle en intervention sociale/économie sociale et communications numériques, Patricia est certainement dans les meilleures chaussures pour diriger les actions de l’Alliance, vectrice d’innovations sociales en continue!

Membre de l’Ordre des administrateurs agrées du Québec, elle a dirigé plusieurs organisations et coordonné plusieurs projets dans les secteurs communautaires et de l’économie sociale.

Elle est aussi une entrepreneure en série de projets d’habitations collectives.

En savoir moins



Responsable de la Prospective et du Design Stratégique à Rhizome 

En savoir plus

Après une maîtrise en anthropologie et des études doctorales sur la théorie de la complexité, Patrick Dubé débute une carrière en innovation dans le secteur médical. 

À partir de 2006, il accompagne des organisations dans le développement de leurs pratiques créatives et innovantes. De 2011 à 2017, il codirige le département de recherche à la Société des arts technologiques (SAT) à Montréal. En 2013, il fonde Umvelt Service Design, une firme-conseil spécialisée en innovation ouverte à l’origine de plusieurs projets collaboratifs impliquant des PME, des organismes communautaires et des territoires. Depuis 2010, il contribue à l’émergence d’une communauté de laboratoires vivants (living labs) au Québec et est très actif dans le développement de réseaux de pratiques en innovation sociale, notamment sur le plan des villes intelligentes, résilientes et inclusives. 

Il agit actuellement à titre de directeur général de la Maison de l’innovation sociale (MIS), un organisme sans but lucratif qui accompagne une diversité d’acteurs à l’échelle québécoise dans le renforcement de leur capacité à innover socialement et dans la mise en œuvre de projets à impact social et environnemental, de leur idéation jusqu’à leur déploiement.

En savoir moins

Chercheuse et coresponsable du projet Regard 360, Écobes–Recherche et Transfert

En savoir plus

Après avoir complété le baccalauréat en sciences politiques ainsi que la maîtrise en Analyse des politiques, Manon a travaillé plusieurs années pour des organismes communautaires et socioéconomiques avant d’arriver chez ÉCOBES en 2018. Depuis, elle est co-fondatrice du projet Regard 360 dont les activités de recherche sont en lien avec le développement des communautés.

Les intérêts de recherche de Manon sont variés mais portent principalement sur le développement des communautés tant d’un point de vue de la santé que de l’éducation durable que par une occupation dynamique du territoire. Le développement de partenariat, la lecture du non-verbal lors de l’animation de rencontres et ses relations avec le milieu communautaire font partie de ses principales forces.

Dans les prochaines années, Manon aimerait poursuivre des projets de recherches innovants visant le développement des communautés en impliquant de nouveaux partenaires tout en favorisant une plus grande appropriation des données par les acteurs du territoire. Dans cette perspective, elle aimerait  préciser certaines dimensions du développement des communautés toujours dans le but de favoriser l’amélioration des conditions de vie des populations et de réduire les inégalités scolaires, sociales et territoriales.   

En savoir moins

Directrice générale par intérim de Territoires innovants en économie sociale et solidaire

En savoir plus

À venir

En savoir moins


Professeur chez HEC Montréal

En savoir plus

Chantale Mailhot est professeure titulaire en gestion à HEC Montréal. Elle s’intéresse aux pratiques de transformation sociale, aux controverses socio-environnementales et aux outils de gestion. Elle s’intéresse également à la pédagogie en innovation sociale. Elle est directrice adjointe du Crises (Centre de recherche sur les innovations sociales) depuis 2019.

En savoir moins

À venir

En savoir plus

À venir

En savoir moins

Directrice générale de la Maison de l’innovation sociale

En savoir plus

Marie-Christine Ladouceur-Giard est directrice générale de la Maison de l’innovation sociale (MIS). Auparavant, elle a mis en place le Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal à la Ville de Montréal. Elle a aussi évolué plusieurs années comme directrice, développement, diversité métropolitaine à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Marie-Christine a conçu et propulsé une vingtaine d’innovations sociales qui ont soutenu plus de 100 000 personnes et entreprises. Elle a signé le  livre « Aime comme Montréal : 60 couples interculturels racontés » et une série d’expositions notamment au Musée des beaux-arts de Montréal et l’Aéroport de Montréal.

En savoir moins


En savoir plus

Marie-Claude est une gestionnaire engagée et passionnée d’EDI, d’ESG et d’innovation sociale. Elle est actuellement directrice générale d’Autisme sans limites depuis près d’un an, après avoir été impliqué bénévolement au sein de son CA pendant 4 ans. Marie-Claude a travaillé plus de 10 ans à la ville de Montréal, dont les 4 dernières comme directrice de l’arrondissement d’Outremont. De plus, elle a été directrice générale de plusieurs organismes sans but lucratif, dont le YMCA du Parc et l’Association des Scouts du Canada, en plus de son expérience de gestionnaire au Centre ÉPIC de l’ICM. Elle-même neuroatypique, elle est la mère de deux jeunes femmes, dont la plus jeune est autiste. Cela explique son engagement pour l’inclusion des personnes autistes et de la diversité humaine dans son ensemble au sein de la Société.

Elle a siégé bénévolement sur plusieurs comités consultatifs et conseils d’administration d’organismes sans but lucratif, dont le CLD des 3 monts, la Fédération des kinésiologues du Québec (FKQ) et l’Alliance canadienne de la kinésiologie (ACK-CKA), dont 4 ans à titre de présidente. Elle est aussi administratrice agréée et kinésiologue accréditée.

Elle a terminé récemment son EMBA McGill-HEC Montréal et elle a rédigé son mémoire sur l’inclusion des personnes autistes en entreprise. Sa mission de vie : Créer un monde meilleur et inclusif de la diversité humaine en propulsant la réalisation du plein potentiel des personnes et des organisations.

En savoir moins

La permanence

Marie-Chantale Paquette

Son parcours, son engagement et sa détermination l’amène en 2020 au RQIS, en ayant comme vision de rendre ce Réseau dynamique, vivant et surtout mobilisant!

En savoir plus

Depuis son jeune âge, Marie-Chantal est passionnée par les relations humaines et les causes sociales. L’être humain est au cœur de ses préoccupations et dans tout ce qu’elle fait, il en est ainsi. Après ses études universitaires en administration et en éducation, elle part en Bolivie pour 2 années comme coopérante avec CUSO-international pour aider à la gestion d’orphelinats et d’écoles.  À la suite de ce séjour, elle consacre ses actions et son travail au développement social en devenant gestionnaire d’OSBL. Passant par l’aide à l’enfance et aux familles, la déficience intellectuelle, l’itinérance, l’isolement social et bien d’autres, elle est consciente et convaincue qu’il faut un travail d’équipe et de concertation pour améliorer les conditions humaines et sociales.  Sans le nommer, elle contribue depuis plus de 20 ans à la construction d’un monde meilleur par l’innovation.  Ainsi, quoi de plus naturel avec son parcours, son engagement et sa détermination d’adhérer en 2020 au RQIS, en ayant comme vision de rendre ce Réseau dynamique, vivant et surtout mobilisant!

En savoir moins

Théophile Béguin

En savoir plus

 S’étant aussi intéressé aux enjeux liés à la consommation de substances psychoactives, il apporte au RQIS une expertise particulière en développement des communautés, en facilitation et en gestion de projets.

En savoir moins

Andréanne DuBois

Conseillère en innovation sociale Volet vie associative

En savoir plus

Elle a une passion de longue date pour les pratiques collaboratives, ayant débuté sa carrière dans l’entrepreneuriat jeunesse et la participation citoyenne.

En savoir moins

Alexia Tourvieille

Agente en communication

 Basée à Montréal depuis maintenant 6 ans, Alexia a eu l’occasion de travailler dans plusieurs domaines différents.

En savoir plus

 

La musique étant très présente dans son quotidien, elle a récemment fondé au printemps dernier, un collectif 100% féminin qui se nomme « T.I.T.S. (Techno In The Spring). Ce collectif musical a pour objectif d’encourager et de mettre en avant les femmes et les personnes issues de groupes marginaux sur le devant de la scène montréalaise. 

Son parcours en évènementiel l’a ensuite diriger vers les réseaux sociaux, un milieu qui la passionne et qui est omniprésente dans sa vie. Après avoir travailler près de 2 ans dans des agences d’influence, Alexia décide de tourner ses recherches d’emplois vers un autre domaine. 

Ayant pour objectif de reprendre des études en communication dans un avenir proche, Alexia voudrait développer son expérience professionnelle le plus possible dans un milieu qui lui est moins familier. Cela lui tient à coeur d’étendre ses compétences dans une branche plus tournée envers les enjeux de la société, quels qu’ils soient. 

C’est donc tout récemment que Alexia a rejoint l’équipe du RQIS en tant que stagiaire en « Agent de Communication ».

En savoir moins