Récit collectif de la transition écologique et sociale

2019

De 2019 à 2022, la Chaire, Solon et le TIESS ont développé une démarche de co-construction de récits collectifs de la transition sociale et écologique avec des citoyens et citoyennes, et ont travaillé à différentes formes de diffusion du récit issu de la démarche (publication, théâtre, jeu).

De quel besoin naît le projet?

Les acteurs·rice·s et chercheur·euse·s de la transition insistent de plus en plus sur la nécessité de produire des récits pour amorcer des transformations sociales. Ce récit vise à définir une vision partagée, inclusive et désirable de la transition à l’échelle locale. Sans prétendre à une portée hégémonique, ce récit offre l’opportunité d’imaginer un modèle contrastant avec la pensée unique et néolibérale en renforçant le pouvoir d’agir individuel et collectif.

Une solution innovante

Ce projet de récit permet de rassembler des citoyen·ne·s, organisations, acteurs et actrices de terrain, autour d’un récit collectif rassembleur pour donner envie à toutes ces personnes de faire la transition, et aux institutions d’amorcer un changement de paradigme. Co-construire un récit du changement, dans une dynamique collective et délibérée, permet d’augmenter le pouvoir d’agir des citoyen·ne·s et est nécessaire pour que les gens entreprennent des actions ou projets dans leurs milieux. Il n’y avait pas de démarche similaire à Montréal quand le projet a démarré.

Porteurs du projet

Solon, Chaire de recherche sur la transition écologique

Au service de qui?

Solon (équipe et participant·e·s aux projets), les citoyen·nes de Rosemont-La-Petite-Patrie, des organismes communautaires et écologistes de Montréal. Cette démarche intéresse de nouveaux acteurs, tels que la Coalition montréalaise des tables de quartier et le Regroupement des éco-quartiers, réunit par la Communauté des Possibles de Solon, afin d’être expérimentée dans d’autres quartiers. Toute communauté qui désirera reproduire la démarche ou adapter le récit dans un autre contexte disposera des outils nécessaires.

Retombées

4 ateliers thématiques ont été réalisés avec au total une centaine de citoyen·ne·s participants. 12 catégories, ou briques, ont été tirées des discussions et prennent aujourd’hui la forme d’un récit illustré (48 illustrations). Une pièce de théâtre et un jeu ludique de construction ont été réalisés à partir de briques. Une trentaine d’organisations ont été impliquées dans la démarche et un guide décrivant la démarche de co-construction a été créé.

Diffusion et appropriation par les utilisateurs

Pour le récit collectif en tant que tel, la portée est locale (résident·e·s de Rosemont-La Petite-Patrie), mais il est accessible à tout le monde sur le wiki des Possibles. Grâce au guide de la démarche de co-construction d’un récit collectif, différents arrondissements et organisations pourront s’inspirer de la démarche et des collaborations ont déjà commencé pour l’élargir à d’autres milieux de vie à Montréal.

De nombreuses activités de diffusion et transfert ont été réalisées: événements ouverts aux citoyen·n·es, Foire des possibles avec activités artistiques (jeu, théâtre participatif) et kiosques, ateliers au sein de Solon et du TIESS, communications scientifiques, article À Babord, etc. Le récit est disponible en ligne sur le Wiki des possibles et sur le site de la Chaire avec des illustrations graphiques. Un guide présentant l’ensemble de la démarche et les outils d’animation est également disponible.

Leçons apprises

Au départ pensé petit, ce projet (démarche et récit) a suscité un fort intérêt tant auprès des citoyen·ne·s qu’auprès de la ville de Montréal que d’organisations. Nous retenons l’importance de travailler à une plus grande diversité citoyenne pour la suite du projet, en favorisant notamment l’expression artistique. Tous les apprentissages sont partagés dans le guide (bons coups / mauvais coups).

Partenaires et collaborateurs

TIESS, Service aux collectivités de l’UQAM, Jonathan Durand-Folco (Université St-Paul), membres de Solon, membres de la Chaire, groupe des Transitionnaires, illustratrice Dorothée de Collasson

Découvrez des cas d'innovation sociale

Revenir à la page des cas d'innovation